Actualités > Bien-être

Vapoteuse électronique : comment ça marche ?

Article publié le dimanche 25 juillet 2021 dans la catégorie Bien-être.
Tout savoir sur le fonctionnement des vapoteuses électroniques

Pour éviter les effets indésirables du tabagisme ou tout simplement par pur plaisir, nombreux sont ceux qui optent pour le vapotage. Ainsi, l’utilisation des vapoteuses électroniques se répand de plus en plus, car elles constituent de véritables alternatives aux cigarettes traditionnelles. Constitués de plusieurs éléments, ces dispositifs ont un mode de fonctionnement spécifique qu’il faut comprendre pour les utiliser facilement.

Quels sont les composants d’une vapoteuse électronique ?

Connue sous diverses appellations telles que cigarette électronique, e-cigarette, vaporette, vaporisateur ou encore vapote, la vapoteuse électronique est un appareil qui permet de produire de la vapeur chaude à inhaler par le vapoteur. Le dispositif est constitué de 4 principaux éléments.

La batterie

Encore appelée box, la batterie permet de fournir l’énergie indispensable pour faire fonctionner la vapoteuse électronique, car sans énergie, il est impossible de vapoter. Les batteries existent sous plusieurs modèles qui sont à choisir en fonction des besoins de chacun en termes de vape, d’autonomie et de puissance. Elles sont aussi disponibles sous plusieurs formes (tube, carré ou rectangulaire) et rechargeables grâce à un câble USB qui est fourni dans le kit de la vapoteuse électronique.

La résistance

La résistance est une pièce métallique de petite taille avec la forme d’un cylindre qui se situe dans le clearomiseur de la vapoteuse électronique. Elle est constituée d’une mèche autour de laquelle un fil résistif est enroulé. La mèche sert à drainer l’e-liquide du réservoir jusqu’au fil résistif qui le vaporise. C’est donc la résistance qui assure la production de la vapeur lorsqu’on vapote. Il est recommandé de changer de résistance au moins une fois par mois afin d’éviter les effets indésirables de la cigarette électronique qui peuvent découler de sa défectuosité.

Le clearomiseur

Il s’agit d’un réservoir sur lequel viennent se fixer un embout buccal et une résistance. Une sorte de cheminée par laquelle monte la vapeur se situe au centre du clearomiseur. La résistance peut se placer à plusieurs endroits à l’intérieur du clearomiseur, mais est généralement vissée sur la partie basse de celui-ci.

L’e-liquide

La partie centrale du clearomiseur de la vapoteuse électronique est constituée d’un réservoir qui permet de contenir l’e-liquide. Ce dernier est l’élément majeur du dispositif, car il contient tous les ingrédients nécessaires pour produire la vapeur. Il existe une multitude de variétés d’e-liquides avec différents arômes pour permettre une expérience de vapotage adaptée à tous les goûts. Il est essentiellement composé de propylène glycol, de glycérine ainsi que d’arômes alimentaires. Pour ceux qui sont dans un processus de sevrage du tabac, de la nicotine peut être ajoutée dans l’e-liquide pour combler les effets de manque.

Les différents types de vapoteuses électroniques

Les vapoteuses électroniques sont réparties en deux groupes : les combos et les kits tout-en-un ou AIO.

Les combos sont des kits modifiables qui sont constitués d’éléments choisis séparément. Le clearomiseur et la box sont séparés, ce qui offre de nombreuses possibilités de réglages et de personnalisation en termes de tailles, d’autonomie ou de fonctionnalité.

En ce qui concerne les kits AIO (All In One), ils sont non modifiables, car le clearomiseur et la box forment un seul élément. Dans cette catégorie, les vapoteuses de type pods sont les plus appréciées à cause de leur taille compacte et de leur facilité d’utilisation.

Quel est le mode de fonctionnement d’une vapoteuse électronique ?

Quel que soit le type de vapoteuse électronique, le principe de fonctionnement est le même. Grâce à sa batterie, la vapoteuse électrique va chauffer la résistance qui se trouve dans le clearomiseur dont le réservoir contient l’e-liquide. En contact avec la résistance, le coton imbibé d’e-liquide se réchauffe pour permettre un changement de l’état liquide en état gazeux (vapeur). Le vapoteur aspire, au niveau de l’embout buccal ou le drip-tip, l’air ambiant chargé de vapeur qui traverse le clearomiseur et entre dans sa bouche. Cette vapeur contient différentes saveurs qui sont produites par la nature et l’arôme de l’e-liquide. Par ailleurs, il faut noter que la vapoteuse électronique ne produit pas de fumée contrairement à la cigarette traditionnelle.



Ce site internet est un annuaire gratuit dédié aux thérapeutes
therapeutes
Cette plateforme a pour vocation d’aider les accompagnateurs thérapeutiques à trouver de nouveaux contacts pour développer leur activité.
ProxiBienEtre
Partage de réalisations - Messagerie gratuite - Echanges de liens - Profils 100% gratuits.