Actualités > Santé

Que devez-vous savoir à propos de la rhinoplastie ?

Article publié le jeudi 30 novembre 2023 dans la catégorie Santé.
Tout savoir sur la rhinoplastie

Les interventions chirurgicales sont devenues des solutions très pratiques et très populaires pour remédier à certains problèmes. Parmi les plus pratiquées, vous avez la rhinoplastie ou chirurgie du nez. Il s’agit d’une opération chirurgicale qui est réalisée sur le nez, afin de changer son apparence ou pour remédier à un problème de santé. Il ne faut pas la confondre à la septoplastie qui permet de réparer une déviation de la cloison nasale. Découvrez donc à travers cet article, tout ce qu’il faut savoir sur cette opération.

Les différents types de rhinoplastie

Avant tout, il faut souligner que l’opération du nez est une intervention assez délicate. Elle nécessite un travail minutieux. Vous pouvez trouver un chirurgien à Paris pour une rhinoplastie, mais il est important de vous assurer qu’il dispose des compétences qu’il faut pour la mener à bien. En ce qui concerne les types de rhinoplastie qui existent, vous avez celle :

Destinée à soigner une malformation congénitale

Ce type d’intervention est généralement effectué pour corriger des anomalies du nez. Elles sont nombreuses et sont source de grand complexe chez les personnes qui en souffrent. C’est le cas des becs-de-lièvre, des hypoplasies nasales, des kystes du dos du nez, etc. Elles sont souvent présentes depuis la naissance et nécessitent plusieurs interventions chirurgicales. À cela s’accompagnent des techniques de greffes.

Post-traumatique

Ce type d’intervention est souvent entrepris pour réparer une déviation de la cloison nasale. En effet, une fracture du squelette cartilagineux ou osseux peut arriver et s’accompagner d’une modification de l’anatomie du nez. Dans ce cas, les fosses nasales sont obstruées, provoquant une gêne respiratoire et des ronflements. Dans ces conditions, la chirurgie permet de remettre le nez tordu en place et de faciliter la respiration.

Ethnique

Elle est souvent pratiquée par les noirs, les Asiatiques ou ceux du Moyen-Orient. Généralement, les Africains ont recours à cette intervention pour corriger l’aspect trop large de leur nez. Dans ces cas, les opérations sont souvent suivies de greffes pour l’augmentation du cartilage. Quant aux patients asiatiques, ils subissent une telle opération dans le but de corriger la pointe de leur nez. Cette dernière n’est souvent pas assez marquée ou projetée.

De rajeunissement

Comme l’indique si bien son nom, il a pour but de rajeunir le patient. En effet, après la soixantaine, les tissus du nez se relâchent, que ce soit ceux des muscles, de la peau ou des ligaments. Dans ces conditions, il a tendance à s’allonger, tomber ou faire apparaître une bosse. Pour y remédier, il est possible de faire intervenir la chirurgie. Cependant, le changement n’est souvent pas très radical, au risque de modifier l’image corporelle du patient. Or, il est important que le nez reste naturel.

Esthétique

Il s’agit de la rhinoplastie la plus populaire. Tous les adultes peuvent subir une telle intervention, mais ceux qui y ont recours sont des patients dont la tranche d’âge varie entre 18 et 35 ans. Ils font généralement appel à cette opération pour lutter contre un complexe. Il peut s’agir d’un nez trop petit, trop évasé, trop long, etc. Dans tous les cas, leur but est d’obtenir une meilleure apparence. En fonction du problème à régler, la rhinoplastie peut faire appel à différentes techniques.

Secondaire ou tertiaire

Lorsque vous ne faites pas appel à un professionnel qualifié et expérimenté pour la réalisation de votre opération, elle peut aboutir à un échec. Dans ces conditions, vous allez devoir subir une autre intervention, car la précédente peut s’avérer très handicapante. À cet effet, il faut préciser que la correction d’un nez raté est généralement plus complexe qu’une simple opération. Par ailleurs, il faut préciser que les échecs au niveau des premières chirurgies sont souvent dus à :

  • Une insuffisance de correction des structures anatomiques;
  • Une attente surréaliste du patient;
  • Un excès de correction des structures anatomiques;
  • Un problème de rétraction des tissus…

Déroulement d’une rhinoplastie

La rhinoplastie est une opération qui se déroule en plusieurs étapes, et chacune d’elles est très importante. Avant l’opération, le patient doit consulter son médecin pour un bilan opératoire complet. Ce dernier comprend une radio du nez, un bilan de coagulation et une visite préanesthésique. L’opération proprement dite varie en fonction de la technique à utiliser, qui à son tour, varie en fonction du résultat escompté.

Avant de commencer la chirurgie, une anesthésie est réalisée. Elle peut être générale ou locale. Dans le dernier cas, elle est associée à une sédation intraveineuse. Après l’injection du sérum destiné à amoindrir les douleurs, une incision et un décollement de la peau sont effectués. Ils ont pour but de permettre au chirurgien d’atteindre le cartilage du nez. C’est ce dernier qui subit généralement une intervention poussée en fonction des défauts à corriger.

Après cette intervention vient la suture de la muqueuse nasale et de la peau. Ensuite, le médecin met en place des mèches dans les narines et une attelle de contention. Toute l’opération dure entre 45 minutes et 2 h de temps, en fonction de l’étendue du geste à réaliser et des techniques à appliquer. Mais dans tous les cas, le patient n’est pas retenu pendant plusieurs jours. Il peut sortir de l’hôpital le même jour ou le lendemain.

Déroulement des journées post-opération

Les suites d’une rhinoplastie sont généralement simples. Il est recommandé de prendre au moins une semaine de repos. Pendant cette période, il faut éviter de faire des efforts violents. Après ces 7 jours de repos, les attelles et les fils sont retirés. La cicatrice se réduit au fil des semaines, mais il est recommandé de la protéger contre le soleil pendant plusieurs mois. Par ailleurs, il est important de souligner que cette période ne passe pas sans quelques petites souffrances; mais rien de grave.

Après une opération du nez, la douleur est souvent modérée. Cependant, vous ressentez une sensation de nez bouché provoquée par les attelles et mèches qui ont été mises en place. Elle disparaît lorsqu’elles sont enlevées. Il faut également préciser qu’un œdème est inévitable. Elle est provoquée par les gestes réalisés sur le cartilage et dure au moins un mois avant de disparaître. Les bleus sont aussi remarquables. Mais en dehors de tout ceci, le résultat est observable dès le troisième mois.

Le prix d’une rhinoplastie

Il n’y a pas un prix standard qu’il est possible de donner pour la rhinoplastie. Tout dépend de la réputation du chirurgien que vous consultez, mais aussi du type d’intervention que vous devez subir. Il faut prévoir entre 5000 € et 9000 €. Généralement, ce sont les chirurgies secondaires, voire tertiaires qui vont au-delà de ce tarif. La bonne nouvelle est que vous pouvez bénéficier d’un remboursement par la Sécurité sociale. Cependant, il n’est pas valable sur toutes les interventions. Il est appliqué à celles qui ont pour but de corriger un défaut fonctionnel ou de réparer le nez à la suite d’un accident ou d’une maladie. Mais les rhinoplasties esthétiques, ethniques ou de rajeunissement ne sont pas pris en compte.

En résumé, la rhinoplastie ou chirurgie du nez est une intervention qui a pour but de corriger des imperfections au niveau du nez. Il en existe de plusieurs types. Certains ont pour but de réparer des affections, pendant que d’autres sont réalisés pour un but esthétique. Pour subir ce type d’intervention, il faut prévoir entre 5000 € et 9000 €.



Ce site internet est un annuaire gratuit dédié aux thérapeutes
therapeutes
Cette plateforme a pour vocation d’aider les accompagnateurs thérapeutiques à trouver de nouveaux contacts pour développer leur activité.
ProxiBienEtre
Partage de réalisations - Messagerie gratuite - Echanges de liens - Profils 100% gratuits.