Actualités > Santé

La reprogrammation cellulaire : quels sont les enjeux et défis ?

Article publié le vendredi 8 octobre 2021 dans la catégorie Santé.
Tout savoir sur la reprogrammation cellulaire

La reprogrammation cellulaire est une méthode artificielle destinée à modifier l’état d’une cellule. Normalement, cette dernière exprime des gènes de façon régulée. Si chaque cellule de l’organisme dispose du même génome, l’expression des gènes diffère tout de même selon le rôle de la cellule ou encore sa situation environnementale.

La reprogrammation cellulaire : l’essentiel à retenir

Pendant de longues années, les cellules souche embryonnaires ont été pensées comme étant la source unique de cellules pluripotentes. Il faut attendre la découverte de Kazutoshi Takahashi et Shinya Yamanaka en 2006 pour comprendre que les cellules de la peau pouvaient être reprogrammées et devenir des cellules souche pluripotentes «induites». Désignées par cellules iPS (induced Pluripotent Stem cells), celles-ci sont à même de former dans leur descendance tout type cellulaire d’un organisme adulte. L’opportunité qu’offraient ces cellules incitait les chercheurs à comprendre la reprogrammation cellulaire en profondeur, à étudier et à  soigner certaines maladies.

Grâce aux cellules iPS, il est également possible d’éviter les difficultés morales relatives à l’utilisation de cellules souche embryonnaires. Elles constituent un excellent moyen d’étudier les cellules malades ayant un patrimoine génétique identique à celui des patients.

Les recherches post-découverte

Les chercheurs sont à pied d’œuvre pour mieux comprendre le mode de fonctionnement de la reprogrammation cellulaire, l’idée étant de développer les meilleures techniques de contrôle de la différenciation cellulaire.

De fait, les cellules iPS sont utilisées, soit pour rechercher et proposer des traitements à diverses maladies, soit comme une solution pour remplacer les cellules détruites par les pathologies.

En ce qui concerne les erreurs génétiques responsables de maladies, elles varient d’un malade à un autre. Pour corriger les défauts génétiques spécifiques, il est possible de faire usage des cellules iPS. De plus, celles-ci étant créées à partir des cellules du patient, leurs greffes ne seraient pas repoussées par son système immunitaire.

Les défis liés à la reprogrammation cellulaire

D’après plusieurs études, les cellules iPS et les cellules souches embryonnaires proposent différents modes de fonctionnement. Cette théorie s’explique par le fait que les cellules iPS ne subissent pas une reprogrammation totale. Les scientifiques poursuivent leurs études afin d’identifier l’impact de ces différences sur la médecine et la recherche.

En raison des défis techniques, il est difficile de contrôler le comportement des cellules obtenues grâce aux cellules iPS ainsi qu'aux cellules souche.

Quoique les traitements médicaux conçus sur mesure à base de cellules iPS apparaissent attrayants, le développement de solutions efficaces et la baisse des coûts demeurent un objectif à atteindre.



Ce site internet est un annuaire gratuit dédié aux thérapeutes
therapeutes
Cette plateforme a pour vocation d’aider les accompagnateurs thérapeutiques à trouver de nouveaux contacts pour développer leur activité.
ProxiBienEtre
Partage de réalisations - Messagerie gratuite - Echanges de liens - Profils 100% gratuits.